Exoti.com (Accueil)
sp sp sp sp sp sp sp
Reportages Sommaire Reservez News Coups_de_cœur contact sp

De Bourgogne en Bresse JF Macaigne


Toutes les vignettes de la page donnent accès au diaporama de ce reportage

St Léger/Santenay    Chagny/Canal du Centre     Châlon sur Saône    La Saône/Tournus    La Seille/Louhans

La SeilleLa SeilleLa SeilleIl ne faut pas rater le confluent. Peu de choses le distingue dans le paysage calme et vert. Lorsqu’on a passé le petit village du Villars, commencez à être attentif à bâbord. Les pancartes qui signalent la rivière ne sont pas évidentes à apercevoir.
Tout de suite, c’est l’écluse de La Truchère, qui se manœuvre manuellement, où nous recevons une aide généreuse et musclée. Nous avons réalisé après coup que c’était l’équipage du voilier avalant qui, nous apercevant au moment de fermer les portes, nous a gentiment fait la manœuvre tout en nous cédant sa priorité.
La Seille se déguste ensuite tableau par tableau. Le soleil décline peu à peu, et les reflets des arbres qui commencent à jaunir par endroit créent des tableaux impressionnistes magistraux. C’est de toute beauté. Nous admirons, lorsque… la rivière se change en or. En or liquide ondulé. Une teinte impossible à reproduire. L’alchimie ne dure presque pas, mais nos yeux ont du mal à récupérer de tant de beauté. Puis le couchant s’apaise. Le ciel tourne au rouge et indigo, les oiseaux vont se coucher. C’est le soir.
Nous arrivons à Cuisery encore sous le choc.

Cuisery, Loisy et Louhans
CuiseryCuiseryVous aimez la lecture, les livres, le papier, l’odeur de l’encre, les auteurs, les histoires, la philosophie, les biographies… ? Je m’arrête là, Cuisery vous attend à livre ouvert, et vous ne serez pas déçu. Cuisery est l’un des 6 villages du livre en France, 22 en Europe. Là vous allez pouvoir donner livre cours, pardon libre cours à votre soif de littérature. C’est fait pour ça et personne ne vous en voudra.
Il y a quand même aussi une Histoire, à Cuisery. Témoins l’église Notre-Dame, du XVIe, la Tour Basse, à côté de l’église, les vestiges épars de maisons du XVIe, et la petite église Saint-Pierre, du Ixe siècle, reconstruite au XIIe, supposé être le plus ancien monument de la Bresse. La petite histoire, c’est vous qui l’imaginerez, en parcourant ses rues ensoleillées.
Cette année, Cuisery fête le dixième anniversaire du village du livre, et tous les premiers dimanche du mois, c’est la foire… aux livres ! Qu’on se le dise !
A quelques kilomètres se trouve la base Locaboat où vous rendrez peut-être comme nous votre Pénichette®. Faites donc quelques pas et admirez ce joli moulin, l’un des plus anciens de Bresse, dont on mentionne le nom pour la première fois en 1504. Sur la hauteur, caché dans les arbres, le château construit en 1150, mais détruit et reconstruit au XIVe, et l’église Saint-Martin, du Xe siècle.
La SeilleLa SeilleS’il vous reste un peu de temps, offrez vous les 3h de navigation (aller) et poursuivez jusqu’à Louhans, porte de la Bresse. Vous ne le regretterez pas.
Remonter une rivière depuis son confluent et aller vers sa source, c’est toujours une découverte, au moins aussi importante que Colomb arrivant aux Amériques. Toutes proportions gardées, bien sûr. La Seille se découvre entre deux rangées d’arbres, éclaircies de champs et de prés de temps à autre.Quelques pêcheurs cachés entre les feuillages, de grandes traînées de lentilles d’eau, des hérons qui surveillent tout d’un bec aux aguets, et le vol lumineux et rapide d’un martin-pêcheur. La rivière, encore une fois, entre arbres et ciel, reflets et teintes du jaune au vert, compose une féerie multicolore digne des plus grands musées du monde, et je ne dis pas cela pour les photos que je suis en train de mitrailler. Dieu que c’est beau !
Sur la Saône, et maintenant ici, nous avons remarqué de longues perches terminées par une poulie accrochées à certaines barques. Nous avons l’occasions de les voir à l’œuvre aujourd’hui : c’est la pêche « au carré ». Le pêcheur descend le filet, puis le remonte au bout d’un moment. Simple comme bonjour…

Louhans
Louhans
Louhans

La première chose qui tire l’œil en arrivant à Louhans, c’est le clocher aux tuiles vernissées de l’église Saint-Pierre. On le voit de loin, et, bonheur, il donne l’heure. Il faut flâner sous les fameuses arcades de Grand Rue. 157 quand même… Elle est pavée à l’ancienne, et dallée sur ses trottoirs. Les piliers des avancées des maisons (on ne peut plus parler de « bressanne ») ne sont pas toutes de pierre. Certaines sont de grosses poutres noires qui ont vu passer les diligences et les hommes à cheval. Toutes les maisons ont leur personnalité propre, ancienne ou récente. Certaines plus que d’autres, telle cette étonnante façade méditerranéenne à colonnades, décorée de palmiers sur la terrasse. Derrière l’église, on découvre la place de l’Hôtel de Ville, ombragée par de gros tilleuls. On peut y boire un verre à la fraîche ou avant le déjeuner, en profitant de la tranquillité des lieux. Toute relative, puisque tous les premiers lundi, c’est la foire à la volaille. Etonnant spectacle, qui remplit toutes les rues d’un coup, et qui permet de constater que la volaille bressane se porte bien.
Le poulet inaugure la Bresse et le Jura. Le Vin Jaune et l’Arbois remplacent le Bourgogne. La balade s’arrête ici, car la Seille après Louhans n’est plus navigable. Elle continue vers Lons-le-Saunier, le Jura, et la Franche-Comté. Un autre monde…

Louhans
Louhans
Louhans
     
Texte & photos : JF Macaigne
 
[Accueil][Sommaire][Reportages][Caraïbes][Europe][Méditérannée][Océan Indien][Plan du site]