Exoti.com (Accueil)
sp sp sp sp sp sp sp
Reportages Sommaire Reservez News Coups_de_cœur contact sp

Le Canal du Midi côté Camargue
JF Macaigne


Toutes les vignettes de la page donnent accès au diaporama de ce reportage

Frontignan - Maguelonne - Lattes
L’étape suivante nécessite de se lever tôt si l’on veut être à l’heure pour l’ouverture du pont levant de Frontignan. Il ne se lève que deux fois par jour, 8h30 et 16h, du 1er avril au 10 novembre. Courage ! Un clin d’œil pour les lève-tôt : la boulangerie à côté du pont fabrique d’excellents croissants… Pas de roulement de tambour ni de sonnerie de trompette, mais le pont est à l’heure précise, et la route à travers les marais est ouverte.
Elle est magnifique. De l’eau partout, entre les salines de Frontignan, l’étang d’Ingril, plus loin l’étang de Vic, l’étang des Moures, l’étang de Pierre blanche. On arrive ainsi à la Maguelonne, où il faut s’arrêter. Le paysage est sauvage et rude, avec des herbes rases et drues parsemées de minuscules pièces d’eau. Un petit train gratuit emmène ceux qui veulent jusque sur la plage. Une mer bleue qui vient mourir en vaguelettes sur une plage quasi déserte de sable fin presque blanc. Des cerfs-volants, des kitesurfs, et au loin, très loin, les immeubles tout petits de Palavas. C’est la vision que j’ai eu. Je ne pensais pas que ça existait encore en France sur les bords de Méditerranée. Je reviendrai, c’est juré.
La première mention d’une cathédrale dans le site sauvage de Maguelonne date de 589. A l’époque, Maguelonne était une île dans un étang. Cible des invasions incessantes des Maures, Charles Martel décide de faire raser l’endroit ou presque en 737. En 1030, l’évêque Arnaud décide de revenir dans l’île et d’y construire une cathédrale forteresse. C’est elle, détruite par Richelieu, mais restaurée par des propriétaires privés après la Révolution, que l’on visite aujourd’hui. Les moines ont fondé au moyen-âge les Ecoles Universitaires, embryons des futures Universités de Montpellier, et la cathédrale est redevenue un bien du diocèse de Montpellier. Il n’empêche. Le lieu et son calme est resté, et il y fait bon méditer à l’ombre des grands pins. Les hauts murs frais sont un peu magiques, et il fait bon s’y attarder.
Le trajet jusqu’à Port Ariane et à la base Locaboat n’est ensuite qu’une formalité. Face à Palavas-les-Flots on emprunte le Lez, qui mènera un jour jusqu’au centre de Montpellier. Soyons patients, l’aventure doit se mériter.
     
Texte & photos : © JF Macaigne
 
[Accueil][Sommaire][Reportages][Caraïbes][Europe][Méditérannée][Océan Indien][Plan du site]