honfleur

[Histoire] [Vieille Ville] [St Léonard & Vieux Bassin] [Quartier Ste Catherine] [Fin de la visite]

honfleur

honfleurPar la rue des Lingots, redescendez vers la rue de l’Homme de Bois, qu’il vous faudra parcourir entièrement si vous voulez vous laisser griser par la profusion d’objets de tous poils pour décorer votre intérieur. N’oubliez pas de faire halte à « L’Œil du Chat », au n°13 (ça porte bonheur) si vous cherchez un bouquin introuvable ou un livre de vacances.Bernard Felli, le maître des lieux, a réuni une collection de livres anciens et récents très impressionnante (et encore, on n’en voit qu’une partie…).
Un peu plus haut dans la même rue se trouve le musée Eugène Boudin, dans lequel on peut passer des heures à rêver devant Boudin, bien sûr, mais aussi Monet, Jongkind, Courbet, Vallotton, Hambourg et Dufy, pour ne citer qu’eux.
honfleurhonfleurPar l’un des escaliers exigus qui dévalent entre les maisons, rejoignez la rue Haute, où vous pourrez choisir un restaurant pour le soir (à moins que vous ne préfériez dîner en vieille ville), ou chiner chez les antiquaires. Les maisons Satie abritent un hommage vibrant au compositeur né ici-même en 1866, et grand ami d’Alphonse Allais. Celui-ci, qui surnommait le musicien « Esoterik Satie », le côtoyait au « Chat Noir », où Satie était pianiste. Parcourez ce musée insolite écouteurs aux oreilles et découvrez l’homme, sa fantaisie, sa musique, et son époque.
En débouchant de la rue Haute, vous rejoignez la Lieutenance. Le tour est fait. Il vous reste à découvrir les multiples facettes de Honfleur, qui recèle encore tellement d’autres trésors… Dommage cependant que les galeries de peintures l’emportent par leur nombre sur les commerçants de quartier. Essayez par exemple de trouver une charcuterie ou un traiteur pour y acheter un pâté ou un jambon de pays…
honfleurLa peinture règne en maître sur Honfleur, et c’est justice. Nombre d’artistes y ont posé leur chevalet pour être pénétrés de la douceur Normande.
S’il vous reste un peu de temps, remontez en voiture, et grimpez par une petite route tortueuse que vous trouverez à la sortie de Honfleur sur la D 34 jusqu’à Notre-Dame-de-Grâce. C’est une minuscule chapelle au milieu des arbres, construite en 1600 sur l’emplacement d’une autre de 1023 disparue au XVIème siècle, où sont venus prier Champlain et les futurs Quebecquois, les Terre-Neuvas et tant d’autres partis en mer. Les murs sont couverts d’ex-votos émouvants, plaques de marbre et maquettes de navires, et sur les plafonds, des tableaux rappellent les marins sauvés par leurs prières à Notre-Dame-de-Grâce.
honfleur En sortant de ce lieu émouvant, contournez le carillon extérieur, et allez admirer le panorama. Toute la ville est à vos pieds, ainsi que l’estuaire de la Seine.
Le soleil se couche, il ne vous reste que le temps de vous préparer pour le dîner…

Office du Tourisme de Honfleur

Ville de Honfleur

honfleur
Pour toutes les photos :
© JF Macaigne - Tous droits réservés
Choix d'hôtels