Fès

Ville impériale, Fès demeure l'étape incontournable pour qui aime le Maroc. Elle a conservé au fil des ans, depuis sa fondation au VIIIème siècle par Idriss Ier, les parfums, formes, couleurs, histoire et âme de tout un peuple. Moulay Rachid, fondateur de la dynastie des Alaouites dont sa majesté Hassan II était le descendant, décida en 1670 d'établir en ces lieux la capitale de son royaume.
Gageure, que de décrire tous les joyaux de cette ville magnifique. Entrez dans la ville et perdez-vous. Cherchez la mosquée des Andalous et son portail de cèdre sculpté. Reposez vous dans la sérénité de la Medersa Sahrij.
Imprégnez vous de ce parfum de culture de la mosquée Karaouiyine, l'une des plus anciennes universités du monde.
Assourdissez-vous place Seffarine, au bruit infernal des fabricants de chaudrons et des dinandiers.

 

© O.N.M.T


Faites le plein de couleurs au souk des teinturiers. Au souk du henné, emmenez avec vous le regard des marocaines, souligné du khôl que l'on y vend. Laissez vous tenter par une assiette ou un plat bleu des potiers de Fès. Laissez vous agresser par l'odeur forte du souk des tanneurs, si coloré. Reposez ensuite vos sens agacés, grâce aux fragrances suaves du cèdre travaillé du quartier Nejjarine. Lorsqu'enfin, lassé de tous ces spectacles, vous déciderez de quitter la médina, franchissez la porte Boujeloud, juste pour le plaisir des yeux.
Vous pourrez revenir.
Fès est inoubliable.