Tanger

La porte de l'Afrique est fascinante. La Méditerranée y finit là où commence l'Atlantique. L'Europe y finit là où commence l'Afrique. C'est dire que Tanger est unique au monde, par sa situation, ses légendes, son histoire et sa beauté.
Le grand souk (grand Socco), dominé par un minaret en faïences polychromes, vous ouvre les portes de la vieille ville.
Tout de suite le petit Socco et ses cafés qui sentent bon le thé à la menthe vous accueillent.
Tout autour, boutiques et échoppes proposent un assortiment complet d'objets hétéroclites sortis tout droit d'un rêve de collectionneur.
A côté, un rêve de femme : la rue des bijoutiers...
Le parc de la Mendoubia, tout près, offre sa quiétude au milieu des canons de bronze des flottes françaises et anglaises.
Les amoureux de trésors anciens iront voir l'antique coffre royal du trésor, à Bit El Mal.

 

 

O.N.M.T



A Dar El Makhzen, l'ancien palais du Sultan, l'art marocain et les antiquités cohabitent. On y trouve même quelques tableaux d'Eugène Delacroix, spécialiste des lions, qui tomba amoureux de Tanger.
A quelques minutes de la ville, les grottes d'Hercule, un autre familier des lieux, offrent un spectacle fascinant du combat incessant de la mer et de la roche calcaire.
Tout à côté, le cap Spartel, la pointe extrème nord-ouest de l'Afrique attend votre départ vers les splendeurs lointaines du continent à la terre rouge.